top of page

ARTICLE

Tout sur le PETG en Impression 3D.


Le filament PETG est reconnu comme le copolymère le plus populaire dans l'univers de l'impression 3D. Il tire son origine de l'association du PET (polyéthylène téréphtalate) avec le glycol, une fusion qui bonifie les attributs déjà avantageux du PET grâce à un processus impliquant le glycol.



Inventé en 1941 par les scientifiques britanniques Whinfield et Dickson, le PET a été initialement breveté comme substitut aux fibres de coton. Il a rapidement trouvé sa place dans l'industrie textile et y conserve une position prédominante. À partir de 1952, il a commencé à être utilisé comme emballage alimentaire. Cependant, c'est en 1976 qu'il s'est réellement distingué avec la production de bouteilles rigides pour les boissons, comme les sodas, la bière et l'eau minérale. Aujourd'hui, le PET est le plastique le plus répandu au monde.


La Naissance du PETG.

Le filament PETG est né de la copolymérisation du PET, un procédé qui remplace l'éthylène glycol par du cyclohexane diméthanol (CHDM). Cela crée une structure moléculaire plus longue où les chaînes polymères ne s'imbriquent pas de la même manière que celles avec l'éthylène glycol. Cela a pour effet de ralentir la cristallisation lorsque le matériau est soumis à des contraintes, donnant naissance à des objets plus translucides et abaissant le point de fusion du polymère, des qualités parfaites pour la fabrication de pièces résistantes et permettant des thermoformables ou extrudables. Grâce à sa facilité d'extrusion et à sa stabilité thermique, le PETG, ainsi que d'autres dérivés du PET, gagnent en popularité dans l'impression 3D FDM/FFF.


Diversité des Copolyesters.

Il existe plusieurs copolyesters dérivés du PET, chacun présentant des propriétés mécaniques et esthétiques distinctes. Par exemple, le Taulman T-Glase est réputé pour sa grande clarté et sa robustesse, tandis que le Taulman Tritan-BluPrint est connu comme l'un des filaments les plus solides du marché. Le Taulman T-Lyne se distingue par sa flexibilité et sa surface antidérapante, idéale pour les applications cliniques, et le Taulman Guidel!ne est spécialement conçu pour le contact alimentaire, bénéficiant d'une certification FDA. Parmi ces matériaux, le CPE HG100 se fait également remarquer pour sa résistance au froid, aux produits chimiques et pour sa solidité mécanique accumulée.


PETG vs PET : Pourquoi Choisir le PETG en Impression 3D ?

L'avantage du PETG sur le PET en impression 3D est clair : le PET a tendance à devenir trouble et cassant lorsqu'il est surchauffé, un problème inévitable avec les imprimantes 3D FDM/FFF et qui est résolu avec l'addition de glycol dans le PETG. Le PETG est également plus durable, offrant une résistance accrue à l'usure et à la corrosion par les agents oxydants, tout en conservant une excellente résilience aux chocs. Il peut être stérilisé et soudé par radiofréquence, des atouts non négligeables par rapport au PET.


L'Impression 3D avec le PETG.

Le PETG combine la résistance et la durabilité de l'ABS avec la simplicité d'impression du PLA. Il présente une excellente adhérence intercouche, une déformation minimale pendant l'impression, une résistance aux températures basses, une bonne tenue chimique et ne dégage pas d'odeur désagréable lors de l'impression. Ces qualités font du PETG le "nouveau PLA" pour de nombreux utilisateurs.



Paramétrage de l'Impression en PETG.

L'ajustement des paramètres d'impression est crucial lors de l'utilisation du filament PETG. Il est recommandé de commencer avec les recommandations du fabricant, généralement entre 210-260 ºC pour l'extrudeuse et 60-80 ºC pour le plateau chauffant, bien que l'impression avec un plateau non chauffé soit également possible. Pour affiner les réglages, il est conseillé de démarrer avec des vitesses d'impression réduites, autour de 30 - 35 mm/s. Une fois les paramètres optimaux trouvés, la vitesse peut être augmentée.


Conclusion.

Avec ces informations en main, nous pouvons affirmer que le PETG est un matériau d'impression 3D extrêmement utile, offrant des caractéristiques mécaniques et esthétiques attrayantes pour ceux ayant une expérience intermédiaire de l'impression 3D FDM/FFF. Que ce soit pour des projets professionnels ou des passions personnelles, le PETG se présente comme un choix polyvalent et performant pour une large gamme d'applications.


Épilogue : L'imprimante 3D et le Futur du PETG.

Alors que nous clôturons notre discussion sur le PETG, l'impact de ce matériau sur le monde de l'imprimante 3D est indéniable. Chaque avancée dans les formulations de PETG est un pas de plus vers l'élargissement des horizons pour l'utilisateur de l'imprimante 3D. Avec le PETG, l'imprimante 3D trouve un compagnon de route polyvalent, capable d'endosser des rôles exigeants dans des environnements variés.

L'imprimante 3D, armée de filaments PETG, transcende les limites de la création numérique, apportant des solutions concrètes à des défis complexes. Que ce soit dans le domaine médical, l'ingénierie ou le design, l'imprimante 3D et le PETG forment un duo puissant, ouvrant la porte à des innovations qui étaient auparavant hors de portée. Les utilisateurs de l'imprimante 3D qui embrassent le PETG sont à la pointe de la technologie de fabrication. Ils exploitent les avantages de l'imprimante 3D pour transformer des idées en objets avec une précision et une efficacité remarquables. Le PETG, avec ses propriétés exceptionnelles, continue de repousser les limites de ce que l'imprimante 3D peut réaliser.

À mesure que nous avançons, le PETG reste au cœur des développements dans le domaine de l'imprimante 3D. Les imprimantes 3D continueront de s'améliorer, et avec elles, notre compréhension et notre utilisation du PETG se développeront également. Pour les passionnés de l'imprimante 3D, le PETG n'est pas seulement un matériau ; c'est un symbole de progrès et un vecteur d'opportunités infinies.

Pour les novices et les experts de l'imprimante 3D, le PETG représente une voie vers l'excellence, offrant des impressions de qualité supérieure et la satisfaction d'une œuvre bien faite. L'imprimante 3D et le filament PETG, ensemble, continuent d'ouvrir des mondes de possibilités, prouvant que le futur de la fabrication est déjà à notre porte. karl-Emerik ROBERT




2 vues0 commentaire
bottom of page